| ++ Naruto Narutimate Ultimate ++ | Index du Forum
| ++ Naruto Narutimate Ultimate ++ |
|| Entrez dans la légende, celle d'Uzumaki Naruto à l'aube des révélations... || [Bon Rpgistes ; + 15 lignes]
 
| ++ Naruto Narutimate Ultimate ++ | Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Fais chaud... De l'eau... S'il vous plaît... [PV Tsuki-chan] ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    | ++ Naruto Narutimate Ultimate ++ | Index du Forum -> | ++ Suna ++ | -> | Désert de Suna |
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kasumi Nagase
Shinobi de Konoha no Kuni
Shinobi de Konoha no Kuni

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 23
Sexe: Féminin
Localisation: Dans ton... hum, quelque part dans Konoha
Loisirs: S'entraîner, faire des missions, manger des ramens et plein d'autres trucs qui te regardent pas...
Age-RPG: 15 ans
Grade: Anbu
Equipe: Seuleuh... mais ça l'arrange
Citation: Nian nian! Euuh... à mort Oro!!!
Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Ryô(s): 23

MessagePosté le: Mer 15 Aoû - 22:20 (2007)    Sujet du message: Fais chaud... De l'eau... S'il vous plaît... [PV Tsuki-chan] Répondre en citant

* Allez ! Courage Kasumi… Abandonne pas…Tu vas y arriver… *

Désert de Suna, 17h. Bien évidemment, il fait atrocement chaud. Le soleil tape si fort qu’on a l’impression d’avoir un pivert qui nous fracasse le cerveau avec son bec sans s’arrêter. Aucun souffle de vent pour vous rafraîchir. Pas la moindre plante, sauf quelques cactus, juste du sable à l’infini.

A cause de tout ça, Kasumi ne se sent pas du tout, mais pas du tout à l’aise. Marchant lentement, haletante, quelques gouttes de transpiration coulant le long de son front et de ses bras. Elle rentrait d’une mission où elle avait donné au Kazekage d’importante d’informations concernant des choses diverses.


* Après tout ça, je vais finir par croire que la pluie n’existe plus. *

Sachant parfaitement que son court voyage à Suna allait être très désagréable au niveau de la température, elle avait légèrement modifié ses vêtements. Elle avait gardé son très court haut sans manches rouge bordeaux mais avait laissé son haut en résille et ses longs gants noirs à Konoha. Un short noir et des résilles qui couvraient ses cuisses avaient pris la place de son habituel pantacourt fendu sur les côtés. Elle avait seulement conservé ses katanas fixés dans son dos, ses sandales noires et son masque d’Anbu.

Kasumi avait plusieurs fois crut voir un point d’eau ou même un arbre fruitier. Mais elle c’était vite rendu compte que c’était des mirages. Ca l’avais complètement énervée et donc fatiguée encore plus.
Mais là, ça semblait encore plus réel. Un oasis. Un grand point d’eau, pas très profond. Entouré de palmiers, de buissons divers et d’herbe, il apparaissait à la jolie rousse comme le paradis sur terre.

Accélérant le pas, elle se rendit compte que ce n’était pas une illusion. Elle lâcha son sac à dos qui retomba lourdement dans l’herbe un peu desséchée par le soleil. Elle se laissa tomber à genoux tout près de l’eau. Retirant son masque de son beau visage clair, elle le posa près d’elle. Se penchant, elle but toute l’eau qu’elle put. Elle se sentit aller tout d’un coup beaucoup mieux. Retirant distraitement ses katanas de son dos, elle les posa à côté du masque et s’allongea dans l’herbe avec délice. Fermant les yeux. Il n’y avait toujours pas de vent mais c’était comme si une petite brise rafraîchissait son visage.

Après une bonne sieste d’environ une heure, Kasumi se réveilla. Le soleil était descendu dans le ciel, baissant légèrement la température ambiante. Un léger sourire aux lèvres aux lèvres, elle s’asseya dans l’herbe, attrapa son sac et y prit une grande gourde qu’elle rempli d’eau fraîche. Elle grignota une pomme un peu desséchée par le voyage dans son sac. Elle but de nouveau et s’apprêtait à se lever quand elle sentit un chakra. Un chakra puissant. Cette présence avançait vers elle, mais elle n’était pas assez près pour qu’elle puisse la voir.

Se levant, la jolie rousse réenfila son masque, ses katanas et resta debout, silencieuse, son sac à ses pieds.

_________________


NaruHina powaaaaa!
La vengeance en force!!!
Nian nian! ^^


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Aoû - 22:20 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tsukiyomi Hideyoshi
Membre de l'Akatsuki
Membre de l'Akatsuki

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2007
Messages: 50
Sexe: Féminin
Localisation: Derrière-toi, un katana sous ta gorge...
Loisirs: Boire du saké, faire un tour à Konoha, provoquer les p'tits anbus...
Age-RPG: 19 ans
Grade: Membre d'Akatsuki
Equipe: Solo pour le moment.
Vos Comptes: Tsuki-chan,...
Citation: Ouais ouais, je sais
Autre: Nothing...
Lion (24juil-23aoû) 猴 Singe
Ryô(s): 60

MessagePosté le: Mer 15 Aoû - 23:34 (2007)    Sujet du message: Fais chaud... De l'eau... S'il vous plaît... [PV Tsuki-chan] Répondre en citant


° Bordel...Faut qu'il fasse cette chaleur ?!... °

En cette douce et sainte journée, dans le désert de Suna, aux alentours du village, une jeune femme d'à peine la vingtaine marcher péniblement, en poussant des jurons de plus en plus vulgaires à chaque pas. Pour elle, rien que faire un pas ici, c'était comme monter le sommet des hautes montagnes de Yuki no Kuni...non? vous voyez pas? Bah imaginez vous marcher pendant des heures sous une chaleur à tuer et on verra. Bref, pour revenir à maintenant, la belle de l'Akatsuki n'avait qu'une envie, partir d'ici et faire un tour dans les bars, histoire de décompresser un peu, ou bien dormir. Tellement elle en avait marre, elle aurait tuer la première personne qui se trouvait dans les parages, juste pour se défouler -surtout qu'elle n'avait pas remplit son quota d'assassinats de la semaine-. Donc, la kunoichi continuait de marcher à contre-coeur, encore une fois, sa route. Elle était juste venue dans les parages parce qu'il fallait qu'elle fasse une petite mission d'espionnage au village de Suna. Mission accomplie, comme prévu, elle pût donc quitter ce village qu'elle trouvait très ennuyeux et pas artistique du tout. C'est vrai, tout se ressemble, enfin, c'est moins pire que Konoha mais quand même...Faudrait changer quelques trucs pour faire plus moderne et plus important! Et c'est sur ses idées artistiques qu'elle continua de traverser le désert, soupirant de minute en minute.

Mais ses pensées -oh merveilleuses- n'étaient pas éternelles, et la chaleur revint à la charge une nouvelle fois. Et ça lui prenait la tête, mais prenait la tête...Plus elle s'énerver contre cette chaleur, plus elle avait chaud. Et enfin, elle le vit, cet oasis imposant, avec son immense lac, son herbe, ses palmiers...Elle ouvrit grand les yeux et se jeta dans l'eau, mais malheureusement, ce n'était qu'un pathétique mirage. La kunoichi tomba donc au sol, sur le sable. Il faut dire que là, sa patience avait atteint la limite, si quelqu'un était maloncontreusement passer par là et lui avait parler, il serait mort dans la seconde qui suit. Très impulsive, la kunoichi déserteuse l'était, et il suffisait qu'elle soit bien énervée, pour s'en prendre à la première personne qui se trouvait là. Dans cet état là, il valait mieux ne pas lui parler tout court, même pas la fixer.

Bref, Tsukiyomi se leva, épousseta sa cape noire et soupira, levant les yeux vers le ciel bleu, où on pouvait très nettement distinguer ce soleil ravageur. La déserteuse se désintéressa de cette magnifique vue et poursuivit sa route, faisant attention à ne pas se faire avoir encore par un de ces mirages. Alors, elle passa devant un véritable oasis isolé, il n'y avait personne aux alentours, la kunoichi s'approcha et observa un moment la rivière de l'oasis, voyant son reflet dans la clarté de l'eau. Ses yeux étaient indifférents, ils semblaient vides et inexpressifs. Signe qu'elle réfléchissait. Tsukiyomi jeta un regard au loin, sentant un chakra s'approcher, un chakra spécial, jamais elle n'en avait vu de si étrange...a part les jinchuurikis que ramenaient les membres de l'Organisation. L'artiste lunaire eut un doute et disparût rapidement. Puis vint la jeune anbu rousse, qui pût enfin se désaltérer dans la source, cette chaleur était vraiment prenante et fatiguante. Et après, elle s'endormit pendant une bonne heure, moment où Tsukiyomi en profita pour se rapprocher de l'oasis, étant restée en retrait, cachant son chakra pour pas qu'on la repère. L'anbu rousse s'était réveillée et avait sentit le chakra de Tsukiyomi, qui en avançant s'était mise à découvert, ses pas étaient lents mais décidés.

Et la rencontre entre les deux kunoichis arriva...Tsukiyomi était face à la rouquine, la dévisageant et en la détaillant du regard. Elle ne devait pas avoir plus de 15 ans, et d'après ce masque, et ces katanas, elle était Anbu. A la pensée de l'élite, elle eut un faible sourire, voilà de nombreuses années qu'elle avait quitter son poste chez les Anbus, et qu'est-ce qu'elle revoyait? Une autre Anbu, qui avait son âge quand elle était chef de l'élite. Cherchant à quel village appartenait l'adolescente, Tsuki' vit le signe de Konoha sur son bandeau. Une anbu de Konoha...A ces mots, son sourire s'élargit. Mais pas un sourire sincère ou joyeux, non, juste un sourire mesquin avec une once d'hypocrisie à l'égard de ce village de la feuille et de ses principes suicidaires. Dépendre d'un village, pff...quelle chimère! Et eux, ces aspirants, ne comprenaient-ils rien? Ne savaient-ils pas que le pire ennemi d'un shinobi digne de ce nom était la dépendance? Ils étaient fous. De s'accrocher à de telles valeurs, de protéger un village au péril de leur vie...Voilà une chose que n'avait pas accepter l'artiste, en désertant ce village, elle avait signer son refus de collaborer, de défendre quelque chose d'illusoire, préférant se consacrer corps et âme à son art et ses ambitions; certes malsaines, mais...

° ...Dois-je donc être la première à parler? Tss...Que je déteste ça. °

Tsukiyomi garda un visage neutre et impassible, ne laissant aucune émotion transparaître. Même pas sa colère et sa haine envers le village que cette gamine défendait. Bien sûr, l'artiste n'allait pas se mêler des affaires de la rouquine, d'ailleurs peut-être que cette dernière ignorera superbement la déserteuse de Konoha. Elle ne devait pas savoir qu'elle avait devant elle, une criminelle. Mais malgré toutes attentes, elle se mit à parler, avec un ton froid et calme.


- ...Que fait une Anbu de Konoha en ces lieux?

_________________

|"L'éternité, sait-tu ce que cela signifie?...C'est un art."|


Revenir en haut
Kasumi Nagase
Shinobi de Konoha no Kuni
Shinobi de Konoha no Kuni

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 23
Sexe: Féminin
Localisation: Dans ton... hum, quelque part dans Konoha
Loisirs: S'entraîner, faire des missions, manger des ramens et plein d'autres trucs qui te regardent pas...
Age-RPG: 15 ans
Grade: Anbu
Equipe: Seuleuh... mais ça l'arrange
Citation: Nian nian! Euuh... à mort Oro!!!
Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Ryô(s): 23

MessagePosté le: Jeu 16 Aoû - 14:06 (2007)    Sujet du message: Fais chaud... De l'eau... S'il vous plaît... [PV Tsuki-chan] Répondre en citant

Kasumi esquissa un léger sourire. Elle ne s’était pas trompée en se disant que ce chakra était puissant. L’Akatsuki. Bien entendu, comme tous les ninjas importants de Konoha, elle était parfaitement au courant de leurs plans pour gouverner le monde, de leur chasse aux Bijuus et tout le blabla. Gouverner le monde… comme c’est original ! Mais la chasse aux Jinchuuriki… plus dangereux et plus fou n’est-ce pas ? Vouloir rassembler toujours plus de puissance en réunissant les 9 grands démons de chakra, fallait en avoir du courage… ou de l’inconscience.
Le sourire de la jolie rousse disparût à ces pensées.


* Ils me cherchent également. Pour Raijuu-san… *

Kasumi devait être la seule Jinchuuriki à respecter le Bijuu qu’elle portait en elle. Bien sûr, elle n’était pas assez folle pour lui faire totalement confiance ou se reposer entièrement sur lui pour les combats, ça allait de soit. De plus, c’était lui qui avait pris contrôle de son corps alors qu’elle n’était qu’une gamine, détruisant par la même occasion tout un quartier de son village natal et tuant des centaines de personnes, dont ses parents. Elle avait juste appris à l’écouter, le démon étant une mine immense d’informations sur diverses choses. Son chakra composé de foudre était surpuissant en combat. Bref, il lui apportait beaucoup de choses, même si son arrogance de démon était à la limite du supportable.

Les regards des deux kunoichis se croisèrent. Les deux jeunes femmes avaient la même posture assurée. Ironie et indifférence dans le regard émeraude de la première, fierté et arrogance dans les yeux marron de la deuxième. De longues secondes s’écoulèrent sans qu’aucune des deux kunoichis ne prit la parole.
Le sourire de la jolie rousse s’accentua et gagna en hypocrisie quand la déserteuse lui posa une question. D’une voix moqueuse mais calme, elle répondit :


" Hum… c’est pas censé être ma réplique ? Je ne vois pas ce que l’Akatsuki fout ici… "

Kasumi croisa les bras et fit une moue pensive, détournant le regard vers le ciel. Après quelques secondes, elle posa de nouveau son regard sur la belle déserteuse :

" D’ailleurs, après mûre réflexion, l’Akatsuki n’a rien à faire ici. Allez ! Débarrasse-moi le plancher, enfin le sable! "

Parler ainsi à un déserteur ! Il n’y avait que Kasumi pour ça. Déjà, quand elle était petite, elle aimait beaucoup se moquer des Junnins ou des Anbus. Les personnes fortes l’avaient toujours fait rire. Cette déserteuse brune n’échappait pas à ça.
La jolie rousse décida de discuter un peu. Ce n’était pas fréquent de croiser un membre de l’Akatsuki n’est-ce pas ?

D’une voix dégagée mais avec une grande dose d’ironie, elle demanda :


" Alors, on chasse toujours les p’tits Jinchuuriki sans défense ? On en est fiers ? "

Grand sourire hypocrite. La jolie rousse savait y faire pour énerver les gens, surtout quand ceux-ci partaient au quart de tour.


[HJ: Pff, j'ai vraiment du mal avec mes posts en ce moment ><' Gomen!^^']
_________________


NaruHina powaaaaa!
La vengeance en force!!!
Nian nian! ^^


Revenir en haut
Tsukiyomi Hideyoshi
Membre de l'Akatsuki
Membre de l'Akatsuki

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2007
Messages: 50
Sexe: Féminin
Localisation: Derrière-toi, un katana sous ta gorge...
Loisirs: Boire du saké, faire un tour à Konoha, provoquer les p'tits anbus...
Age-RPG: 19 ans
Grade: Membre d'Akatsuki
Equipe: Solo pour le moment.
Vos Comptes: Tsuki-chan,...
Citation: Ouais ouais, je sais
Autre: Nothing...
Lion (24juil-23aoû) 猴 Singe
Ryô(s): 60

MessagePosté le: Jeu 16 Aoû - 14:52 (2007)    Sujet du message: Fais chaud... De l'eau... S'il vous plaît... [PV Tsuki-chan] Répondre en citant

La belle déserteuse fit mine d'ignorer superbement la jeune anbu, elle semblait s'intéresser intensément à l'oasis juste derrière la rouquine. La laissant dans son délire, parler pour ne rien dire, bien que la seule chose que la rousse disait, ce n'était que des provocations envers l'Organisation. C'était assez tolérable au départ, si on se réfère à la barre de patience de la kunoichi déserteuse. Mais évidemment, elle essayait de paraître calme, alors qu'elle n'avait qu'une envie, prendre le katana de l'anbu et remplir son quota d'assassinats; déjà elle était sur les nerfs il y a à peine une heure à cause de la chaleur, c'était pas une jinchuuriki de 15 ans qui allait lui tenir tête et la faire sortir de ses gonds?! Minute...une jinchuuriki...rousse, yeux verts, caractère de cochon...Un sourire vint s'illuminer sur le visage de la belle brune. Sa cible était juste devant elle, c'était parfait...Bien sûr, sa mission n'était pas de capturer la jinchuuriki de Raijuu, mais le chef serait satisfait si elle trouvait Raijuu et le ramenait au repaire plus tôt que prévu.

° Quelle chance...Ah ah, bon, essayons d'abord le plan A...C'est à dire la diplomatie et la douceur, et si ça marche pas...bah y a pas milles plans, c'est le poing dans la gueule et puis c'est bon. °

L'artiste lunaire garda son sourire, elle était satisfaite mais tout se déroulait à la perfection! Elle qui pensait galèrer pendant quelques heures dans ce foutu désert avec pour seule compagnie un silence de mort et pas d'action...Mais jamais elle n'aurait imaginer tomber sur un jinchuuriki dans ce désert, et encore moins sur celui qu'elle cibler. Et bien sûr, voyant le magnifique caractère de son interlocutrice, c'est sûr elle se laisserait pas faire si facilement. Alors il valait mieux employer le plan A, donc tout en douceur et en diplomatie...Pour le moment seulement, car son instinct de bourrin reprendrait vite le dessus, et voulant finir sa capture au plus vite -parce qu'elle n'était pas patiente...-, elle emploierait les grands moyens...

Mais d'abord, la kunoichi sortie de ses pensées stratégiques, et planta son regard dans celui de l'anbu, qui s'amusait avec ses akatsuki par-ci, ses jinchuurikis par-là...Et le comble de tout, cette gamine osait, oui osait, lui dire de bouger?! Comment elle lui parlait celle-là? L'anbu ne savait pas qui elle avait en face? Elle avait oublié ses lunettes de rechange? C'était...


- Intolérable! Comment tu oses me parler?! Comment ça je "débarrasse le plancher"?! T'es aveugle ou quoi? Tu vois pas que tu es en position de faiblesse? Et tu la ramène en plus?

Lui répondit-elle, ou plutôt gueula-t-elle, complètement furieuse. Ce qu'elle ne supportait pas, c'était le manque de respect, surtout concernant la hiérarchie. La rouquine voyait pas qu'elle n'était qu'une simple anbu, -même pas chef, alors que la brune l'était à son âge- et que devant ses yeux, elle avait une criminelle de classe S, membre de l'organisation secrète Akatsuki?! Alors là, une chose est sûre, le plan A tombe à l'eau...Elle se retenait de prendre un arbre et le balancer sur la jeune adolescente. Sa barre de patience étant maintenant dans le rouge. Mais par miracle, elle se calma un peu et retourna dans ses pensées, cherchant un moyen de capturer l'anbu sans qu'elle ne fasse son cinéma...Il faudrait peut-être la neutraliser tout court? La mettre k.o? Non, c'était trop radicale, et le bijuu serait foutu...Alors qu'elle était complètement plongée dans ses plans, qui s'avéraient de plus en plus catastrophiques et mauvais. L'anbu la ramena encore, à croire qu'elle n'avait pas écouter la criminelle. Mais cette fois, la rouquine semblait vouloir faire la conversation...enfin façon de parler. Mais Tsuki' n'était pas dupe, elle se laisserait pas avoir par une gamine de 15 ans.

L'adolescente lui demandait -façon de parler-, si elle était fière de chasser les petits Jinchuurikis sans défense...Sans défense?! Elle blague ou quoi là? C'est une farce? Y a une caméra? Depuis quand ces monstres hors du communs et complètement malades étaient sans défense? Là, c'était le monde à l'envers. Tsuki' soupira, et soutint son regard dans les yeux verts émeraude de la jeune fille.


- Exactement! Mais là je n'étais pas en mission pour ça. Tu sais, normalement je partirai immédiatement...Mais là, vu que tu es "MA" cible, la jinchuuriki de Raijuu-san, j'ai changer d'avis. Surtout voyant le ton et les paroles que tu emploies devant quelqu'un qui t'es supérieur, en force et en âge.

Rétorqua la brune, croisant les bras, continuant de fixer la jeune anbu désinvolte. Elle était si jeune, mais complètement insouciante, elle regretterait son manque de respect; la déserteuse le lui ferait regretter plutôt. C'était du jamais-vu, une gamine qui veux faire sa loi...Bref, la jeune déserteuse de Konoha était bien décidée à capturer la jinchuuriki maintenant; même si ce n'était pas une mission, elle se devait de le faire, pour l'honneur, et aussi parce qu'il fallait qu'elle cogne quelqu'un dans la minute qui suit; et qu'une anbu de bas niveau pourrait convenir...Mais comme on dit, ne jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué; bien qu'elle n'irait pas jusqu'à tuer l'anbu, c'était impensable, le bijuu serait mort aussi. Peut-être que la rouquine était plus forte qu'elle ne le pensait, qui sait...mais elle ne pourrait rivaliser face à un membre de l'Akatsuki, surtout à son âge.

[Pas grave^^ J'aime bien tes posts, toujours imprévisibles xD]

_________________

|"L'éternité, sait-tu ce que cela signifie?...C'est un art."|


Revenir en haut
Kasumi Nagase
Shinobi de Konoha no Kuni
Shinobi de Konoha no Kuni

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 23
Sexe: Féminin
Localisation: Dans ton... hum, quelque part dans Konoha
Loisirs: S'entraîner, faire des missions, manger des ramens et plein d'autres trucs qui te regardent pas...
Age-RPG: 15 ans
Grade: Anbu
Equipe: Seuleuh... mais ça l'arrange
Citation: Nian nian! Euuh... à mort Oro!!!
Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Ryô(s): 23

MessagePosté le: Jeu 16 Aoû - 17:08 (2007)    Sujet du message: Fais chaud... De l'eau... S'il vous plaît... [PV Tsuki-chan] Répondre en citant

Kasumi souriait toujours. Elle avait l'art et la manière d'énerver les gens les plus calmes. Des paroles tranchantes, un sourire hypocrite, un peu de vulgarité bien placée et le tour était joué. Mais toujours conserver son calme. S’énerver donnait à l’autre personne une sorte de sentiment de supériorité. Le calme, c’était bien le truc de la jeune Nagase. Les gens pouvaient lui dire ce qu’ils voulaient, le plus souvent, ça ne l’atteignait pas. Sa patience n’était pas sans limite non plus. L’imprudent qui ira trop loin dans ses paroles ou dans ses gestes envers elle le payera tôt ou tard.

L’Anbu continuait de provoquer gentiment la déserteuse en face d’elle. Au début, cette dernière l’ignora. Ou plutôt, faisait semblant de l’ignorer. La jolie rousse savait très bien que ses paroles parvenaient bel et bien aux oreilles de son interlocutrice. D’ailleurs, cette dernière finit par réagir de manière assez, hum, violente. Arrogante, violente, impatiente et directe, voilà en quelques mots le portrait que Kasumi dressa sur la déserteuse. Pas très positif.


* Super. Une folle furieuse en liberté à l’Akatsuki. J’suis bien tombée moi. *

Kasumi garda son sourire pendant que l’hystérique en question continuait de lui hurler dessus. La jeune Anbu fronça légèrement les sourcils, bien que la déserteuse brune ne puisse le voir à cause de son masque. Elle le fit d’ailleurs remarquer, toujours avec cette voix hypocrite et calme :

" Position de faiblesse ? Ah bon ? Depuis quand ? Et, effectivement, t’as bien entendu, tu peux dégager, y’a rien pour l’Akatsuki ici. "

La jeune rousse glissa ses mains dans les poches de son short et leva fièrement la tête. Continuant de parler, elle se rendit compte que la déserteuse n’en croyait pas ses yeux. Cette dernière s’était peut-être habituée à rencontrer des gens qui lui lèchent les pompes à chaque fois qu’elle s’énerve tout ça parce qu’elle avait tué bon nombre de personnes. Mais Kasumi était loin d’être innocente et ignorante comme semblait le croire son interlocutrice. La rouquine elle aussi avait un bon nombre d’assassinats derrière elle. En tant qu’Anbu spécialisée dans ce domaine, elle était loin d’avoir peur d’une déserteuse. Si elle devait l’affronter et se retrouver en grande difficulté, elle n’hésiterait pas : elle se donnerait la mort elle-même. Bien que sa vengeance envers Orochimaru n’aurait pas été accomplie, elle savait que quelqu’un le ferait à sa place ; peu de personnes apprécient encore ce serpent de malheur. Beaucoup de gens cherchent sa mort.
Mais elle n’en était pas encore là. Surtout que la déserteuse répondait maintenant à sa question ironique. Kasumi fronça de nouveau les sourcils. Ainsi donc, c’était cette folle qui devait capturer Raijuu.


* Chuis pas sorti de l’auberge avec une dingue comme elle. *

La jolie rousse finit par répondre :

" Supérieure ? J’me sens pas du tout inférieure à toi. J’devrais peut-être ? "

Un sourire se dessina de nouveau sur ses lèvres. Elle s’amusait bien avec cette fille. Ses réactions étaient bien drôles à observer. D’ailleurs, Kasumi se demandait comment elle avait fait pour entrer à l’Akatsuki. Ce genre d’organisation est censée être sérieuse non ?
_________________


NaruHina powaaaaa!
La vengeance en force!!!
Nian nian! ^^


Revenir en haut
Tsukiyomi Hideyoshi
Membre de l'Akatsuki
Membre de l'Akatsuki

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2007
Messages: 50
Sexe: Féminin
Localisation: Derrière-toi, un katana sous ta gorge...
Loisirs: Boire du saké, faire un tour à Konoha, provoquer les p'tits anbus...
Age-RPG: 19 ans
Grade: Membre d'Akatsuki
Equipe: Solo pour le moment.
Vos Comptes: Tsuki-chan,...
Citation: Ouais ouais, je sais
Autre: Nothing...
Lion (24juil-23aoû) 猴 Singe
Ryô(s): 60

MessagePosté le: Jeu 16 Aoû - 18:41 (2007)    Sujet du message: Fais chaud... De l'eau... S'il vous plaît... [PV Tsuki-chan] Répondre en citant

° Elle me tiens tête ma parole...Sale gosse, tu vas voir à qui tu as affaire...°

La jeune femme serra des dents, cette fille avait tout pour l'exaspérer, avec son ton désinvolte, ses paroles...Elle n'avait aucun respect pour l'autorité, la hiérarchie et j'en passe...Cela irrité un peu la belle déserteuse, qui reprit de la contenance et laissa ses bras le long de son corps, continuant de fixer l'anbu. Se mettant à réfléchir à diverses choses, comme par exemple, comment lui faire ravaler ses paroles en un coup? La voir échouer et comprendre qu'elle avait tout à fait tort de s'interposer ainsi et de parler comme ça à la kunoichi brune.


- En effet tu es en position de faiblesse. Mais comme tu es trop têtue, tu ne le vois sans doute pas. Et je ne partirai pas, pas sans toi et ton bijuu.

Répliqua la kunoichi brune, fermant les yeux un moment. C'était le moment où jamais, pouvant prendre son adversaire par surprise. Elle pouvait facilement l'avoir maintenant, puisque la rouquine n'était pas en mode combat, elle ne se doutait sûrement pas que Tsukiyomi l'attaquerai en traître. Mais la kunoichi ne le fit pas, préférant attendre encore un peu avant de se lancer dans le feu de l'action. Elle l'aurait fait, attaquer sans prévenir, bien que ça avait un sens un peu "lâche", elle l'étais, c'était une hypocrite et une lâche de première; de plus elle ne suivait que son instinct et ses envies, peu importait l'avis des autres. Si elle voulait quelque chose, elle l'aurait tout de suite, et comme la déserteuse voulait Raijuu, elle ferait tout pour l'avoir. Ça pouvait sembler égoïste, de n'agir que pour ses ambitions, de n'agir que selon son bon plaisir, mais qu'y pouvait-on? Tsuki était très égoïste, et sa fierté était mise en jeu depuis le début de la rencontre entre les deux kunoichis. Si la belle jeune femme perdait et échouer dans sa mission qu'elle s'était elle-même attribuée, ce serait un désastre et elle s'en voudrait et ne cesserait de pourchasser la jeune jinchuuriki jusqu'à ce qu'elle lave son honneur en la capturant comme prévu.

Tsukiyomi dévisagea la rouquine froidement, n'ayant pas accepter les commentaires et propos de cette dernière. Elle ne se sentait pas en faiblesse ni en infériorité face à la criminelle. Elle devrait pourtant, ne voyait-elle pas à quel point elle se trompait? Mais son avis changerait sûrement si elle voyait de quoi était capable la jeune femme. Après tout, elle avait été chef de l'élite à 14 ans, avant de déserter le village à 16 ans. Pour ensuite tuer le Tsuchikage et commencer sa carrière de criminelle, en faisant un petit tour dans le Bingo Book, classe S. Peut-être que la rousse ignorait tout cela, sinon elle n'agirait pas comme ça? Ou peut-être étais-ce simplement parce que Tsukiyomi était trop fière et vaniteuse, croyant être supérieure seulement pour son grade et tout ce qu'elle avait fait dans le passé. Elle pensait être respectée de tous, et donc crainte en ayant fait de telles choses. Choses qui ne touchaient pas l'anbu, elle n'imaginait même pas ce que Tsuki avait fait, et d'ailleurs, est-ce qu'elle savait qui était devant elle? La rouquine savait seulement que son interlocutrice faisait partie de l'Akatsuki; chose que Tsukiyomi avait confirmer en parlant de la capture de Raijuu. mais en y réfléchissant, Tsuki avait dresser un portrait de la jinchuuriki d'après ce qu'elle avait entendu d'elle, et son nom ne lui était pas inconnu; Kasumi Nagase-san...


- Nagase-san...Tu as bien profiter de ton bijuu pendant ces années. Mais désormais il appartient à l'Akatsuki, il m'appartient...A moi, l'ex-chef Anbu de ton pathétique village. Qui brûlera sous mon art très prochainement...Mais tu ne seras pas là pour voir mon chef-d'oeuvre...

Après ces courtes paroles, elle afficha un sourire mauvais, fière de ce qu'elle imaginait, le village de la feuille en feu, avec du sang et des corps à chaque coin de rue, des gens qui pleuraient imploraient d'être épargnés...La belle de l'Akatsuki arrêta encore une fois de penser au futur du village, et se rappela d'une chose, elle se devait de se présenter, elle connaissait l'identité de l'anbu, mais cette dernière ne devait pas la connaître. Sinon elle l'aurait au moins mentionner dans ses phrases pleines de provocation. Alors, après un court silence plutôt pesant, l'artiste s'adressa une nouvelle fois à Kasumi, avec son habituel ton froid et arrogant.

- As-tu une idée de qui je suis, petite Anbu?

_________________

|"L'éternité, sait-tu ce que cela signifie?...C'est un art."|


Revenir en haut
Kasumi Nagase
Shinobi de Konoha no Kuni
Shinobi de Konoha no Kuni

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 23
Sexe: Féminin
Localisation: Dans ton... hum, quelque part dans Konoha
Loisirs: S'entraîner, faire des missions, manger des ramens et plein d'autres trucs qui te regardent pas...
Age-RPG: 15 ans
Grade: Anbu
Equipe: Seuleuh... mais ça l'arrange
Citation: Nian nian! Euuh... à mort Oro!!!
Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Ryô(s): 23

MessagePosté le: Ven 17 Aoû - 14:44 (2007)    Sujet du message: Fais chaud... De l'eau... S'il vous plaît... [PV Tsuki-chan] Répondre en citant

Kasumi finit par arrêter de sourire. A force, ce n’était même plus drôle. Cette déserteuse se prenait bien trop au sérieux. Elle s’énervait trop facilement aussi. Et la rouquine déteste les trop. Elle croisa les bras et soupira d’ennui. Cette brune ne l’amusait plus. Il faut que la jeune Anbu ne supporte pas les prétentieux ou, en tout cas, les personnes qui ont une trop grande estime d’eux-mêmes. Pas que la rouquine soit particulièrement modeste mais, quand elle se vantait ses propres mérites, il y avait toujours une touche d’humour et elle exagérait souvent, mais en restant dans le ton de la rigolade. Ca n’avait pas l’air d’être le cas de la jeune femme en face d’elle.
La jolie rousse laissa couler tranquillement. Maintenant, c’était à son tour de faire semblant d’ignorer son interlocutrice. En d’autres circonstances, ce serait elle qui serait partie sans rien dire. Les discussions prises de têtes où tous les avis diffèrent et où on finit par s’embrouiller, très peu pour elle. Elle décida de rester. De toute façon, elle était sûre d’une chose à propos de la déserteuse : cette dernière ne la laisserait pas partir si facilement. Après tout, c’était « son » Bijuu qu’elle avait en face d’elle.

Kasumi, toujours les bras croisés, finit par lever les yeux au ciel. Le soleil commençait à se coucher. La jeune kunoichi savait que les nuits dans le désert étaient glaciales. Le froid n’était ni une aide ni un désavantage pour elle. Elle aurait préféré de la pluie, mais ici, c’était impossible. De plus, elle ne connaissait pas l’élément de son adversaire, contrairement à cette dernière. Quel imbécile aurait pu hésiter sur la nature de son élément alors qu’elle possédait en elle le démon de la foudre ? Bref, là, elle avait une petite longueur de retard sur la déserteuse.

Cette dernière mentionna alors son nom de famille. Kasumi posa de nouveau les yeux sur elle. Ce n’est pas le fait qu’elle connaissait son nom qui l’étonnait, c’était le reste de ses paroles. Et là, elle perdu son avantage. La jeune brune demanda alors si elle savait qui elle était. La jolie rousse fit semblant de réfléchir tout haut :


" Hum… une brune avec un sale caractère, ex-chef Anbu de Konoha et qui parle de la manipulation de la Terre comme un art. Mouais, j’crois savoir qui t’es… Tsuki quelque chose… "

Kasumi esquissa un sourire entendu. Tsuki quelque chose… elle ne faisait même pas semblant d’avoir oublié son nom. Elle ne s’en souvenait véritablement plus. Ca allait sûrement vexer une nouvelle fois cette ancienne chef Anbu.
La jolie rousse sentit un vent violent se lever. Un vent glacial qui s’engouffrait jusque dans vos entrailles, vous paralyse les muscles et font trembler vos os. Un vent qu’on aurait cru composé de kunais vous transperçant. Bref, un vent pas agréable du tout.
Kasumi glissa distraitement ses doigts dans sa longue chevelure écarlate pour la remettre en place. La rouquine continua :


" Et, quand tu dis que Konoha brûlera sous ton art, hum… tu es sérieuse en disant ça ? J’veux dire, à moins que tu te trouves une armée d’excellents shinobis et encore, t’auras du mal à faire tomber Konoha toute seule. Je sais que beaucoup de personnes veulent la fin de mon village mais ils ne font que parler. Serait-ce ton cas ? "

La jeune Anbu soupira. Tous après Konoha. Ils pouvaient pas changer de disque ? C’était pas le seul village ninja au monde non ? Bon, d’accord, c’est l’un des plus puissants et même le plus puissant. Kasumi savait que, dans tous les cas, Konoha ne se laisserait pas faire en cas d’attaque. Il possédait les meilleurs clans sur terre. Le clan Hyûga, le clan Nara, le clan Yamanaka, le clan Akimichi, le clan Inuzuka. Genins, Chuunins, Juunins, Anbus, tous se battraient pour ce qui leur est cher. Personne ne pourrait prouver le contraire et encore moins une déserteuse bourré d’arrogance et de prétention.
_________________


NaruHina powaaaaa!
La vengeance en force!!!
Nian nian! ^^


Revenir en haut
Tsukiyomi Hideyoshi
Membre de l'Akatsuki
Membre de l'Akatsuki

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2007
Messages: 50
Sexe: Féminin
Localisation: Derrière-toi, un katana sous ta gorge...
Loisirs: Boire du saké, faire un tour à Konoha, provoquer les p'tits anbus...
Age-RPG: 19 ans
Grade: Membre d'Akatsuki
Equipe: Solo pour le moment.
Vos Comptes: Tsuki-chan,...
Citation: Ouais ouais, je sais
Autre: Nothing...
Lion (24juil-23aoû) 猴 Singe
Ryô(s): 60

MessagePosté le: Dim 19 Aoû - 22:18 (2007)    Sujet du message: Fais chaud... De l'eau... S'il vous plaît... [PV Tsuki-chan] Répondre en citant

Elle arqua un sourcil face aux propos de la rouquine. Comme ça elle avait un sale caractère? C'était quoi encore cette blague? Décidément, cette anbu la faisait sortir de ses gonds, mais ça la réjouissait apparemment, d'énerver une criminelle. Tsukiyomi décida d'essayer de rester sereine bien qu'une pulsion meurtrière lui vint immédiatement à l'esprit. Mais comme elle agissait toujours avec subtilité et non y aller cash...elle mit son sang-froid à l'épreuve. Et c'était comme tuer des gens, parmi ses collègues il y en avait pleins qui étaient de vrais psychopathes en série, qui tuerai n'importe qui dés qu'ils avaient une envie meurtrière. Alors que Tsuki agissait avec stratégie et douceur, enfin, ce n'était que le plan A ça...En vérité, la déserteuse avait comme deux facettes, l'une était calme neutre et diplomate, elle paraissait comme ça aux premiers abords, dans les premières paroles. Mais, si jamais quelqu'un avait l'audace de la contrarier ou d'en placer une qui ne plaît pas à la belle de l'Akatsuki. Ça tournait souvent très mal...elle se montrait très violente et sarcastique et se laissait emporter par ses émotions et donc ses envies meurtrières; comme voir du sang couler de ses mains; et elle en serait fière, de pouvoir tuer avec art. Parce que la belle brune considérait que tuer quelqu'un d'une certaine manière était un art; un art meurtrier. Et il faut se référer à son Bingo Book personnel, où elle barré le nom de ses victimes, et indiquait s'ils étaient assez célèbres et forts pour avoir une mort artistique. Et si c'était le cas, Tsuki veillait à ce qu'ils meurent dans certaines circonstances, comme du lieu où mourrait la victime, ou comment ils se faisaient tués, ou encore de la souffrance endurés à chaque coups...Car la jeune femme aimait voir ses victimes et ses adversaires souffrir, c'était bien plus divertissant que de les tuer en un coup; elle voulait qu'ils meurent dans d'atroces souffrances, ou alors qu'ils ne meurent pas du tout mais qu'ils continuent de souffrir pendant des heures; sans qu'on puisse les secourir. L'artiste lunaire resterait bien à leurs côtés avec un sourire malsain, les regardant se tordre de douleur ou de supplier qu'elle les achève directement et mette fin à leurs souffrances.

En somme, on ne s'était pas trompés en la mettant dans une organisation de sadiques en puissance, elle était une psychopathe sadique et perverse également. Car il faut être un peu fou pour éprouver un certain plaisir en voyant les autres souffrir des heures avant de mourir. Bref, c'était la pause meurtrière de la jeune femme, qui paraissait être plus âgée physiquement que mentalement; on lui donnait un peu plus que la vingtaine au premier regard. De plus elle se disait éternelle, pas immortelle non, elle ne pouvait simplement pas vieillir, elle pouvait avoir 30, 50 ans ou plus, on lui donnerait toujours un peu plus que la vingtaine. Cela pouvait sembler étrange, mais c'était son "pouvoir", son sceau. Par contre, elle fût étonnée de voir que la jeune Anbu la connaissait, c'est vrai qu'elle ne pouvait passer inaperçue à l'époque, à scander à qui veux l'entendre qu'elle était une artiste et que la terre et l'éternité était son art. M'enfin, Tsuki était quand même surprise qu'une gamine de son âge avait entendu parler d'elle, sûrement les plus vieux qui la connaissait à l'époque de son grade de chef anbu qui l'avait avertis.


- Hmm j'en suis honorée, ma réputation ait parvenue jusqu'à tes oreilles...D'ailleurs il n'y a pas que la Terre qui est artistique...Ta mort peut l'être si tu te laisse faire...

Dit-elle avec un fin sourire sadique aux lèvres passant sa langue sur sa lèvre inférieure, rêvant déjà de faire couler le sang de l'adolescente sur le sable fin; y aller lentement et tout en douceur, prenant son temps à chaque coup de kunai ou de katana sur son corps; hummm quel délice artistique...Mais soudain, quelque chose la fit réagir, elle ne pouvait pas se défouler sur la gamine puisque c'était un jinchuuriki, et si l'anbu mourrait, le bijuu aussi. Merde. L'artiste l'avait oublier, elle secoua négligemment la tête, contrariée de ne pas pouvoir assouvir son envie de tuer, elle trouverait bien un autre ninja à tuer avec "art"; bien que les bons shinobis se faisaient rares...

° Quel dommage que tu soit porteuse d'un bijuu...Tu aurait été un de mes chefs-d'oeuvres...°

La belle déserteuse soupira et continua de regarder la jeune anbu, fixant ses yeux, en l'écoutant attentivement. Elle parlait de Konoha, et disait que pleins de personnes voulaient la destruction de ce village. Bien entendu, elle devait faire référence au vieux serpent qui avait osé trahir l'Akatsuki. Tout le monde était au courant des plans de ce vieux fou mutant; et ça n'avait pas d'importances, il disait vouloir détruire Konoha mais avait dévier sa cible sur le cadet des Uchiha. Pathétique...Une telle personne ne pouvait mériter de rester en vie, quelqu'un qui change d'avis comme de chemise...S'il était encore fidèle à l'Organisation. Il n'aurait pas eut Deidara ni Sasori sur son dos; mais comme la kunoichi le disait à qui voulait l'entendre, ces deux artistes disaient vouloir sa peau, mais ils n'avaient eux non plus jamais tenter quoi que ce soit contre lui. Mais en y repensant, Tsuki disait vouloir détruire Konoha, mais l'avait-elle fait? Bien sûr que non...L'anbu avait raison sur ce point, ce qui contraria un peu plus la jeune femme. Mais elle avait une bonne excuse, l'Akatsuki, en effet elle n'avait pas le temps de tout faire, et puis Konoha était quand même le village le plus puissant du monde des Shinobis. Et quand Kasumi parla de lever une armée contre le village, la déserteuse parût offensée intérieurement, bien qu'elle essayait de ne rien montrer à l'extérieur, voulant calmer son ardeur. Lever une armée, pfff, quelle blague...Tsuki détruirai ce village, à elle seule! Comme c'est une artiste de talent, elle ne supporterai pas de se faire doubler et d'avoir besoin d'aide pour anéantir la chose qu'elle haïssait le plus au monde. C'était...insensé.


- Si tu parles d'Orochimaru-san, il est occupé avec sa nouvelle proie. Et puis, ça m'arrange, car je veux être la seule qui détruira ce village. Et je réaliserai cette ambition...Je ne suis pas quelqu'un qui ne tiens pas parole, quand je dis quelque chose, je le fais, peu importe les conséquences. Et d'ailleurs...ton bijuu sera la cause de la chute de ce village...

Gardant son même sourire, elle prit un air fier. Ambitieuse comme elle es, la jeune femme voulait Raijuu pour elle seule. Et ainsi, le village de Konoha brûlera...

_________________

|"L'éternité, sait-tu ce que cela signifie?...C'est un art."|


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:31 (2018)    Sujet du message: Fais chaud... De l'eau... S'il vous plaît... [PV Tsuki-chan]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    | ++ Naruto Narutimate Ultimate ++ | Index du Forum -> | ++ Suna ++ | -> | Désert de Suna | Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com